Outils pour utilisateurs

Outils du site


Paru le 05/03/2009

Hudson

  Ecoutéz voèr
(lû par Dany Deveaux – MP3, 2.3Mo)

  • Du monde q’ont të chançou, c’ét les 150 veyajous de l’Airbus l’aotr secan a Nou-York, Gllaome
  • Vere, Matao.C’ét net gandilleu de se pozer su l’iao. Més, le pilote étae un fameû praticien, ancien pilote de gherre q’a volë o des planeurs par su le marchier. En pus c’ét sur la riviere de l’Hudson pas su la mér q’i s’ét pozë.
  • Ça tae baroqe de vair les veyaijous de chomant su les ailes a esperer de l’eïde ben tranqhilement.
  • Ça m’a fet sonjer dan un cadr du 19è siècl «Le Radeau de la Méduse» de Géricault. La Méduse étaet un batè qi s’afondrit du côtë du Senegal. Il étaen 150 en permier su le radeau come dan l’avion.
  • Dan l’istouère i fute tous saovës etou ?
  • Nouna i n’en demeurit pas qe 15 pour fini. E dans les 12 jous q’i trigardite su l’océïan, y en eût de jetës dan l’iao, d’aotr de rouchës do lous coteriys.
  • Qheule afére !
  • En ergardant és deûz atouts-la, m’ét avis q’on pourae vair deûz fighures de 2009 e de la crize. Si on ergarde du bout de Nou-York, après l’atout, tout le monde s’en dehalent o une bone paeûrey, més san grand ma. Si on ergarde du bout de la Méduse, ça n’ét pas ghere biao.
  • D’amoué, la terre ertire pus fort e pus souvent au Radeau de la Méduse q’a l’Airbus de l’Hudson.

Baroqe : bizarre. Cadr : tableau. S’afondrer : couler. Trigarder :errer. Fighure : symbole. Atout : accident. Poûrey : peur. Ertirer : ressembler.

blog/caozeriys_a_matao/hudson.txt · Dernière modification: 2013/04/09 10:28 par deveaux

Outils de la page