Outils pour utilisateurs

Outils du site


Contes du pays Gallo

Le point de départ de cette discussion est un courriel de D. Deveaux sur amuzer.lemonde@pays-gallo.net ; comme il a suscité des réponses intéressantes, elles sont publiées sur cette page où la discussion pourra continuer si vous le souhaitez.

Courriel initial :

Bonjour,

Je viens de trouver par hasard sur wikisource l'intégrale des “Contes du Pays Gallo” d'Honoré Champion - 1904. http://fr.wikisource.org/wiki/Contes_du_Pays_Gallo

Je préjuge que beaucoup d'entre vous connaissent déjà. Hélas tous ces contes sont en français et je me (vous) pose deux questions :

  • existe-t-il une version en gallo de ces contes ?
  • sinon, ne serait-il pas intéressant que de bons gallésants les remettent dans leur jus d'origine ?

Daniel

Les quatre premières réponses ont été retranscrites à partir des courriels reçus en réponse.

Discussion

, 2013/08/30 13:37

Bonjour!

J'ai en ma possession “Trésor des contes du Pays gallo” édité par Terre des Brumes à partir des “Contes de l'Ille et Vilaine” édition de 1901 (J. Maisonneuve) et des “Contes du Pays Gallo” édités en 1904 (Honoré Champion)

Je ne connais pas d'édition en gallo et j'imagine déjà le travail (et les embûches…) que représenterait une adaptation de tous ces contes….

Il est de bonne idée d'y avoir pensé, il serait de bon aloi d'y réfléchir à sa réalisation…

Pour ma part j'en ai adapté 2 ou 3 (le linceul du mort; le diable et le couturier, le rouet enchanté….) mais ce serait à reprendre et à revoir de plus près…..

André Montfort

, 2013/08/30 13:40

Ce sont les contes d'Orain.

, 2013/08/30 13:41

Bonjour, je veux bien traduire quelques contes avec mes élèves.

Cordialement.

, 2013/08/30 17:23, 2013/08/30 17:23

On pourrait héberger ces traductions dans un blog sur Pays-Gallo.net (ce serait super si en plus on avait un enregistrement de l'histoire contée en gallo ;-) ) dans le même style que les Caozeriys a Matao.

Daniel

, 2013/08/30 13:49, 2013/08/30 13:56

Bin yan… bin nouna : tout ést en français

A cet égard, voici ce qu'a écrit Paul Sébillot le 15 avril 1880 dans la préface de la 1ère édition des Contes populaires de la Haute-Bretagne, tome premier (p. 13 des Contes merveilleux, réédités par Terre De Brume en 1998) :

Je me suis efforcé de conserver ces contes populaires tels que je les ai entendus, en me bornant à les mettre en français correct, à traduire les termes patois qui n'auraient pas été facilement compris, et à élaguer les redites qui ne sont pas utiles à la marche de l'histoire, et qui, supportables dans un récit mimé et parlé, seraient devenues désagréables à la lecture. Je me suis bien gardé de vouloir embellir mon sujet en y ajoutant des épisodes tirés de mon imagination ou empruntés aux recueils publiés en d'autres pays, persuadé qu'en ces sortes de choses la fidélité est à la fois ce qu'il y a de plus honnête et de plus habile. Il est au reste plusieurs de ces contes — surtout dans la série des féeries et des aventures merveilleuses —, qui ont été écrits presque sous la dictée du narrateur : le lendemain, la mémoire encore fraîche, je transcrivais mes notes, et je les relisais à ma femme qui, ayant écouté le récit de la veille, me servait de contrôle, me rectifiant parfois, parfois me rappelant des phrases pittoresques qui m'avaient échappé.

Cet autre extrait de Paul Sébillot, tiré cette fois de Littérature Orale de Haute-Bretagne, 1880, p. 19… va finalement dans le même sens :

LA GOULE ES FÉES. Voici, à titre de curiosité, un conte que je tiens de mon ami et compatriote, M. Auguste Lemoine, qui l'a entendu aux environs de Dinard. C'est un conte de seconde main, et qui n'est par conséquent point littéral. Je l'ai rédigé en patois du littoral ; mais, pour être vrai, je dois ajouter que jamais aucun de mes conteurs ne s'est servi purement du patois pour me raconter des légendes. La plupart du temps, il y avait entre leurs récits et leur manière habituelle de s'exprimer autant de différence qu'il y en a entre la langue écrite et le langage de la conversation ordinaire. Un saï que la mère Milie, qu'était saïge-femme de son état, était assise su n'un berchet dans l'coin d'son fouyer, o ouït queuqur'un qui cognait à l'hu de son hôté. 0 débarrit la porte, et o vit entrer sez ielle eune veille femme qui li dit comme héla de veni do ielle tout cont' Saint-Leunaire, à cette fin […]

Cela est sans comparaison avec les contes notés en gallo (naturel) dans le canton de Pleine-Fougères en 1881, notamment par Virginie Desgranges… récemment édités à la fois par Bertègn Galeiz, La Bouéze, et Dastum, grâce au travail de Jean-Louis Le Craver.

Rodolphe LECHEF, moindre collecteur, a adopté une posture mitigée, qu'il a explicité dans la R.T.P. Revue des Traditions Populaires, t. 10-1895, p. 576. Au final ses récits intègrent certes pas mal de termes gallos, mais essentiellement insérés dans des textes rédigés en français…

La plupart de ces contes m'ont été narrés en 1892 et 1893, par Marie Allain, femme Boisramé, sexagénaire, née à Bréal-sous-Montfort. Je me suis appliqué à les reproduire tels qu'ils m'ont été répétés, en conservant non seulement les tournures de phrases mais encore les mots patois. Les lecteurs de la Revue auront ainsi une idée exacte du langage des paysans de ce pays. Ce recueil contient des passages quelque peu rabelaisiens, que mes lecteurs voudront bien me pardonner.

François Duine s'est également exercé à donner une idée du parler de ses informateurs, comme par exemple dans le texte bilingue en Patois du pays de Dol : La poume naire / La pomme noire, paru dans la R.T.P. Revue des Traditions Populaires, t. 24-1909, p. 145-146 (sous pseudonyme Fra Deuni).
Il s'est livré à un exercice comparable, à titre d'illustrations concernant son “Etude sur le patois du pays de Dol”, notamment avec un extrait de l'Evangile de saint Luc, XV, 2-8, La parabole de la brebis (Annales de Bretagne, t.12, 1896-97, p. 602-603), la version gallèse étant traitée dans une graphie très spécifique…

Ariane De Félice, dans Contes de Haute-Bretagne, parus en 1954 aux éditions Erasme, précise, page XII :

En ce qui concerne le langage, le vannier me déclare que, dans les contes, s'il y a bien des mots en grandeur (beau langage), il y a bien des mots en mayunnais aussi (patois) ; les mots en grandeur sont probablement ceux des formules et des chansons. Mais le narrateur ne voulait pas se laisser aller à conter en mayunnais, prétendant que le patois n'ajoutait rien au conte. Il s'efforçait donc de parler en beau langage. Ce beau langage correspond-il à l'idée que nous avons du bon français ? Des tournures ou des mots paraîtront sans doute insolites ou familiers. Mais je me suis résolue une bonne fois à les laisser tels quels, bien qu'il m'eût été facile de faire quelques retouches. C'est que, pour, se permettre de corriger le langage des conteurs, il faut être sûr de son fait : et si, après tout, c'était aussi du français ? Il arrive, par exemple, que dans la Belle Kévale, Gustin Michaud dise la prée et non le pré. On pourrait tout d'abord penser que c'est là une simple erreur du conteur, donnant une forme féminine à un mot masculin. Or, cette forme se rencontre dans la Chanson de Roland (CV), où l'on peut lire : « Il l'abat mort devant lui en la prée. » Si par ailleurs un conteur parle de bues et non de cruches, il ne fait qu'employer un vieux mot qui existait dans l'ancien français : buie ou buire. Et dans ce mot que les conteurs prononcent mézè, quand on l'écrit phonétiquement, encore faut-il savoir reconnaître l'ancien adverbe meshais ou meshui : désormais, dont se servent les écrivains du XVIe siècle. De même nous retrouvons comme employé au lieu de que pour exprimer la comparaison après aussi, autant, etc., : « aussi belle comme moi. »

Pour ma part, relativement fainéant, je ne fais guère d'efforts, et varie mon langage selon les circonstances, ne travaillant en aucun cas des textes en gallo recherché. Je suis intéressé de connaître les autres retours et échanges…

Cordialement

Jean-Pierre Mathias

, 2013/08/30 17:39

j'e mis su la paj là d'mon sit un cont transcrit en galo à ma façon : http://contes-et-merveilles.com/contes/sources-variees/contes-traditionnels-retranscrits-a-ma-facon

, 2013/08/30 17:41

… e ça n'me sert de rin : qan j'cont' jhe n'm'otiup pâ d'l'cri là… ma façon d'dir bouge selon lés coups

, 2013/08/30 19:05

Bonjour,

Ce sujet de traduction de contes rédigés en français me rappelle la difficulté d'adaptation du roman Châteaupauvre en gallo.

J'en avais beaucoup parlé avec Christophe Simon à l'époque. Le projet était d'adapter le roman en pièce de théatre.

Bien amicalement Michel Prati (chantgallo.com)

, 2013/09/14 01:11

Chaqe votr bonjou,

l'atelier galo de Ptit-Mâr (44) conmence de rtour le lundi le 7 d'octobr.Men deman j'ons la Grand'Assembllée de la souète Galo Tertous à St-Yo e je va lous perpozer de paisser à tourner qhuqes contes l'année-ci. Pourqhi pouint! Faot ben les oqhuper!

Je sons a travaille su un blog pour marqer dsus lous ecrivaijes. http://galo-petit-mars.eklablog.com/

A sueudr don.

, 2017/01/19 17:41

The get the better of attest indicates that merry blood pressure does not justification headaches or nosebleeds, except in the case of hypertensive moment, a medical predicament when blood difficulties is 180/110 mm Hg or higher. If your blood intimidate is unusually weighty <a href=“http://viagrawithoutaprescriptiondoctor.com/”>viagra without a doctor prescription</a> you be struck by bane or nosebleed and are feeling unwell, stand by five minutes and retest. If your reading remains at 180/110 mm Hg or higher, christen 9-1-1.

, 2017/01/23 03:43

The rout attest indicates that enormous blood insistence does not justification headaches or nosebleeds, except in the case of hypertensive crisis, a medical exigency when blood difficulties is 180/110 mm Hg or higher. If your blood burden is unusually elevated <a href=“http://viagrawithoutaprescriptiondoctor.com/”>viagra without a doctor prescription</a> you be struck by bane or nosebleed and are premonition unwell, pause five minutes and retest. If your reading remains at 180/110 mm Hg or higher, call 9-1-1.

, 2017/01/24 06:01

Here at <a href=“http://cailis20mg.com/”>cialis tabs 20mg</a>, each and every indefatigable is completely powerful to us. We are lucky to from tons quality choices payment form tribulation in Anchorage and we value the monopoly you grade in us.

, 2017/01/26 07:52

Cialis (which has the generic name “tadalafil”) is a recipe <a href=“http://viagra100mgwithoutadoctorprescription.com/”>.txt,1,N]</a> that is second-hand to take up erectile dysfunction in men. It is also used to usage of a requisite called salubrious prostatic hyperplasia, or enlargement of the prostate gland.

, 2017/01/27 13:52

What is tadalafil? Dysfunction and supplements like it, and regular use <a href=“http://cialis-overcounterwalmart.com/#1003”>cialis over the counter</a> may promote appearance and assist men oppose forsake against the aging process.

, 2017/01/28 13:11

The get the better of manifest indicates that momentous blood pressure does not call headaches or nosebleeds, except in the case of hypertensive moment, a medical pinch when blood tension is 180/110 mm Hg or higher. If your blood intimidate is unusually on a trip <a href=“http://viagrawithoutaprescriptiondoctor.com/”>viagra without prescription</a> you have bane or nosebleed and are inkling unwell, wait five minutes and retest. If your reading remains at 180/110 mm Hg or higher, come for 9-1-1.

, 2017/01/28 23:30

Dysfunction and supplements like it, and traditional use <a href=“http://cialiswithout-doctorsprescriptions.com/#8768-pays-gallo.net”>cialis without a doctor prescription</a> may facilitate conduct and cure men dispute finance against the aging process.

, 2017/01/29 08:38

What is tadalafil? Dysfunction and supplements like it, and conformable use <a href=“http://cialis-overcounterwalmart.com/#9021”>cialis over the counter at walmart</a> may support appearance and alleviate men scuffle with move in reverse against the aging process.

, 2017/01/30 20:22

A run-of-the-mill ObamaCare myth is that the majority of <a href=“http://sildenafilcoupons.com/”>viagra coupons</a> crave to sight the law repealed because they don’t want healthcare reform. While varied Americans do wish for to assure the law repealed more <a href=“http://viagraohnerezeptausdeutschland.com/”>viagra ohne rezept aus deutschland</a> bankroll the law, be to see the law improved, or don’t sustain it because it doesn’t do sufficient <a href=“http://sildenafilohnerezept.net/#189522”>viagra kaufen</a> (on the side of instance people wanted fix payer instead.)

, 2017/01/31 09:54

<a href=“http://www.withoutadoctorprescription.com/”>viagra without a doctor prescription</a> <a href=“http://www.viagrawithoutadoctorprescriptionaustralia.com/”>viagra without a doctor prescription</a>

, 2017/01/31 14:40

In compensation a lot of men, Viagra represents a non-trivial pecuniary investment. At the high clip per dosage, men nurse to neediness <a href=“http://enlignecialis20mg.com/#pays-gallo.net”>cialis en ligne</a> to urge the most of their Viagra.

, 2017/01/31 23:54

According to the CDC and <a href=“http://pharmacyatcvs.com/”>otc drugs</a> evidence, for the first three months of 2016 the uninsured percentage was 8.6% down from 9.2% matrix year, and from 15.7% before the Affordable Heed Show was signed into law <a href=“http://www.flagylvip.com/”>metronidazole</a>. In return well-founded the 18 -64 demographic the same look at shows the uninsured rate at 11.9%, <a href=“http://medicationsoverthecounter.com/”>canadian pharmacy</a> down from 13% in 2015, down from 22.3% in 2010 when the ACA was signed into law. These assume the guise the lowest <a href=“http://onlinepharmacynoscript.com/”>canada pharmacy</a> uninsured rates in from 50 years according to the studies (which are all based on census data).

, 2017/02/02 08:49

By reason of a loads of men, Viagra represents a non-trivial pecuniary investment. At the exorbitant clip per dose, men tend to necessitate <a href=“http://enlignecialis20mg.com/#pays-gallo.net”>cialis 20mg en ligne</a> to deputize the most of their Viagra.

, 2017/02/02 13:16

Quest of a fortune of men, cialis represents a non-trivial economic investment <a href=“http://cialis20mgsansordonnance.com/”>cialis en ligne france</a>. At the violent bawl out per prescribe, men be prone to covet LLL to judge the most of their tadalafil.

, 2017/02/02 20:26

The invoice <a href=“http://viagra.withoutadoctorprescription.com/”>viagra without a doctor prescription</a> was introduced on October 29, 2009 and passed on November 7, during the 1st Session of the 111th Congress. Its embryonic back was the Dean of the Clan, John Dingell of Michigan <a href=“http://cialis.overthecounteratwalmart.com/”>buy cialis walmart pharmacy</a>. The banknote is a revised idea of an earlier measure, the proposed America's Affordable Haleness Choices Thing of 2009 (HR 3200). The revisions included refinements designed to upon the <a href=“http://ciprofloxacin.500mgantibiotics.com/”>ciprofloxacin 500mg antibiotics</a> goals outlined in the President's address to a roast session of Congress in September, 2009 with respect to constitution regard reform. In 1989 the hint recompense the “individual mandate” that every household have a place fitting salubrity care was proposed sooner than a conservative expect tank known as the Heritage Cellar <a href=“http://viagra.overthecounteratwalmart.com/”>viagra from walmart</a> and supported in congress before high profile republicans Newt Gingrich, Orin Cook up and Charles Grassley in 1993.

, 2017/02/04 07:27

Sildenafil is worn to wine men who be dressed erectile dysfunction (also called <a href=“http://viagrawithoutdoctors-prescriptions.com/”> viagra without a doctor prescription brand</a>). Sildenafil belongs to a group of medicines called phosphodiesterase 5 (<a href=“http://cialiswithoutdrprescriptions.com/#7661”>cialis without a doctor's prescription</a>) inhibitors.

Entrer votre commentaire. La syntaxe wiki est autorisée:
224 -1 = 
 
blogs/contes_en_gallo.txt · Dernière modification: 2013/08/30 14:16 par deveaux

Outils de la page